Crise financière. Pourquoi les gouvernements ne font rien de Jean-Michel Naulot

Prix: €13,99
CERTAINS ÉLÉMENTS DE CONTENU QUI APPARAISSENT SUR CE SITE PROVIENNENT DE AMAZON SERVICES LLC. CE CONTENU EST FOURNI TEL QUEL ET EST SUJET À CHANGEMENTS OU RETRAIT À TOUT MOMENT.

Description

Ce livre est un cri d'alarme, un appel adressé aux citoyens pour qu'ils s'approprient le débat sur la finance et pressent leurs élus de passer enfin à l'action. Des solutions efficaces à la crise financière pourraient aisément être mises en œuvre si les gouvernements n'étaient pas si sensibles aux pressions des puissances de l'argent.


Le quasi immobilisme des dirigeants politiques fait peser sur le monde la menace de nouvelles catastrophes. Car les principaux foyers de crise sont toujours actifs. La bulle spéculative continue de croître, les banques centrales inondent le monde de liquidités et les gouvernements s'endettent chaque jour davantage. L'Amérique vit depuis bientôt un demi-siècle à crédit. Elle a une dette publique et privée vertigineuse. Quant à l'Europe, qui a la chance d'avoir un modèle social fondé sur des valeurs de solidarité, elle est loin d'avoir trouvé une issue à la crise de la zone euro.


Il est pourtant une raison d'espérer. Les solutions sont assez simples à comprendre et à mettre en application. Des citoyens mieux informés et actifs pourront peut-être raviver la volonté politique qui fait gravement défaut. Avant qu'il ne soit trop tard ?



Banquier pendant 37 ans, membre du Collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF) de 2003 à 2013, Jean-Michel Naulot y a présidé la commission des émetteurs, puis la commission de marchés. Il s'exprime ici à titre personnel.